mercredi 28 septembre 2016

Le réchauffement climatique pourrait entrainer la disparition du homard dans le Maine

Les conclusions de la recherche de University of Maine publiées plus tôt cette semaine ont eu l'effet du bombe. La survie du homard serait en péril d'ici le prochain siècle.  En effet, les larves ne peuvent pas se développer dans une eau de plus de cinq degrés au-dessus de la température actuelle dans le golfe du Maine, comme le prévoit l'ONU.

Les effets du changement climatique se font déjà sentir en Nouvelle-Angleterre où on aurait constater un effondrement de la population de homard au large du Rhode Island. Les prises annuelles de Cape Cod ont passé de 22 millions de livres ( 1997) à 3 millions de livres aujourd'hui.


 Ce billet vous a plu? N'oubliez pas de vous inscrire à mon infolettre.

Par respect pour le temps et le travail des blogueurs, citez vos sources. Merci.


  Photo © Hartmut Inerle