vendredi 19 février 2016

Quand un croissant se transforme en incident diplomatique

Le géant britannique Tesco a voulu répondre à la demande des consommateurs en offrant des croissants droit plutôt que des croissants à la forme traditionnellement courbée. Les consommateurs trouvaient le croissant français difficile à manipuler au niveau de la tartinade et particulièrement fragile. Or, comme le rapporte le journal britannique The Times, le fait de se démarquer de la tradition française est perçu comme la volonté d'une nation qui souhaite prendre ses distances de ses homologues européens, alors que le Royaume-Uni se prépare à organiser un référendum sur son intention à continuer de faire partie de l'Union européenne.

Dire qu'à l'origine, cette modification au croissant traditionnel était seulement une réponse aux préoccupations des britanniques qui souhaitaient éviter des doigts collants et des miettes sur la table.

Par respect pour le temps et le travail des blogueurs, citez vos sources. Merci 


Photo © Juan Fernandez
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire