mardi 24 mai 2016

Le 24 mai 1976, le début de la mondialisation du vin

S'il y a une date marquante dans l'histoire du vin, c'est bien celle du 24 mai 1976. Il y a 40 ans, à Paris, pour la première fois des vins américains ont surpassé lors d'une dégustation à l’aveugle des vins français lors d'un évènement soulignant le bicentenaire de l’indépendance américaine

La dégustation ne portait que sur des vins élaborés à partir de chardonnay en blanc et de cabernet sauvignon en rouge. Un seul journaliste, George Taber,  correspondant pour le magazine TIME à Paris, avait pris la peine de se présenter, les autres étant convaincus que les vins français allait l'emporter.

Cette dégustation brisa le mythe que seule la France pouvait faire un grand vin et a ouvert aujourd'hui la porte de ce phénomène de la mondialisation du vin.

Steven Spurrier, propriétaire Caves de la Madeleine à Paris, avait organisé une compétition révélant les nouveaux vins de Californie. Cette compétition à l'aveugle réunissait 9 des plus grands noms de la gastronomie française, soit Odette Kahn, rédactrice en chef de la Revue du vin de France, Jean-Claude Vrinat du restaurant Taillevent, Raymond Oliver du restaurant Le Grand Véfour, le sommelier Christian Vanneque de La Tour d’Argent, Aubert de Villaine du domaine de la Romanée-Conti, Pierre Tari de Château Giscours, Pierre Bréjoux de l’Institut national des Appellations d’origine, Michel Dovaz de l’Institut du vin, Claude Dubois-Millot de Gault-Millau, et enfin les organisateurs de l’événement, Steven Spurrier et Patricia Gallagher de l’Académie du vin.

Les résultats ont révélé que  les grands gagnants étaient le Chardonnay 1973 de Chateau Montelena et 1973 Cabernet Sauvignon de Leap Wine Cellars Stag.  Bref, la dégustation de 1976 a eu un impact considérable sur la production et le prestige des vins du Nouveau Monde.

Ce billet vous a plu? N'oubliez pas de vous inscrire à mon infolettre.

Par respect pour le temps et le travail des blogueurs, citez vos sources. Merci.
  






Photo ©Bay Area Bites

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire